Partenaires

CNRS
Université d'Artois IUT de Lens



retour à l'accueil

Home page > Research > Old seminars > David Mercier (LGI2A - Bethune) - Fusion de décisions postales dans le cadre du modèle des croyances transférables (in Fench)

David Mercier (LGI2A - Bethune) - Fusion de décisions postales dans le cadre du modèle des croyances transférables (in Fench)

La combinaison des résultats de plusieurs lecteurs d’adresses postales (LAP) constitue une voie prometteuse pour améliorer les performances globales de reconnaissance de l’adresse postale d’un courrier. En effet, une décision fondée sur un grand nombre d’informations d’origines et de natures variées est généralement plus robuste que toute décision prise individuellement par chaque source d’information. Dans cet exposé, ce problème de fusion est résolu en utilisant le Modèle des Croyances Transférables (MCT), un cadre pour le raisonnement dans l’incertain basé sur les fonctions de croyance de Dempster-Shafer.

L’application de ce modèle à la reconnaissance des adresses postales implique :
- la définition du cadre de discernement (l’ensemble des réponses possibles au problème étudié) ;
- la conversion de la sortie des LAP en une fonction de croyance ainsi que des éventuelles informations additionnelles comme par exemple des scores de confiance ;
- la combinaison de ces fonctions ;
- enfin, la prise de décision.

Toutes ces étapes sont décrites dans cet exposé, à la suite de rappels sur la théorie des fonctions de croyance.

Mots-clés : reconnaissance d’adresses, fusion d’informations, théorie de Dempster-Shafer, MCT.

In the same section :