Descriptif

L’objectif de la thèse est de s’attaquer à la résolution de problèmes combinatoires sous contraintes, typiquement d’optimisation, en gérant deux facettes encore aujourd’hui mal exploitées : la nature distribuée du contexte de résolution et la taille croissante des problèmes à résoudre.

Certains problèmes pour des raisons de sécurité et/ou de confidentialité de l’information nécessitent une gestion distribuée de leur résolution. La taille de certains problèmes peut également être un facteur nécessitant une répartition entre plusieurs agents communicants.

Dans le cadre de cette thèse, nous allons nous intéresser à la communication d’information entre agents qui ont une connaissance totale ou partielle du problème sous contraintes à résoudre. Notamment, nous apporterons des réponses aux trois questions fondamentales : quel type d’information peut-on communiquer, sous quelle forme l’échange doit-il se faire et quand communiquer ?

Certains problèmes, notamment ceux émergeant des aspects liées aux technologies numériques, sont de tailles particulièrement importantes comme par exemple, la structure des réseaux sociaux, ou encore les données associées aux système de recommandation. Le second volet de la thèse concerne la compilation des contraintes en structures plus compactes et/ou la reformulation des contraintes en recherchant des éléments sémantiques partiels pouvant être combinés.

Enfin, nous envisageons une application de nos travaux à la modélisation et à la résolution distribuée d’un problème sous contraintes réaliste (dans le domaine des systèmes de recommandation, pour lequel nous disposons dès à présent des données) avec les outils développées dans cette thèse.