• Co-encadrant de thèse :
  • Élise Bonzon
  • Thèse soutenue le :
  • 2017-12-12
  • faculté des sciences

Résumé

La théorie de l’argumentation abstraite de Dung est un formalisme permettant d’utiliser un système d’argumentation afin de représenter des informations conflictuelles. Des sémantiques à base d’extensions ont d’abord été introduites dans le but de déterminer quels arguments peuvent être conjointement acceptés. Cependant, ces sémantiques ne sont pas appropriées pour certaines applications, c’est pourquoi des sémantiques à base de classement, permettant de classer les arguments du plus acceptable au moins acceptable, ont été introduites. Le but de cette thèse est donc de proposer et d’étudier ces sémantiques à base de classement dans le contexte de l’argumentation abstraite.

Nous définissons d’abord une nouvelle famille de sémantiques à base de classement basées sur un principe de propagation permettant de contrôler l’influence des arguments non-attaqués sur l’acceptabilité des arguments. Nous étudions les propriétés de ces sémantiques, les relations entre elles ainsi qu’avec d’autres sémantiques existantes.

Nous proposons ensuite deux méthodes pour comparer les sémantiques à base de classement. La première est une comparaison empirique sur des systèmes d’argumentation générés aléatoirement donnant un aperçu des similitudes et des différences entre ces sémantiques. La seconde est une comparaison axiomatique de toutes ces sémantiques à la lumière des propriétés proposées visant à mieux comprendre le comportement de chaque sémantique.

Enfin, nous remettons en question la capacité des sémantiques existantes à capturer certains principes de persuasion et introduisons une nouvelle sémantique paramétrée à base de classement plus appropriée pour ce contexte précis.

Composition du jury

  • Leila AMGOUD - Directeur de recherche CNRS, IRIT - Université Paul Sabatier (Rapporteur)
  • Gerhard BREWKA - Professeur, University of Leipzig (Rapporteur)
  • Matthias THIMM - Maître de conférence (HDR), University of Koblenz-Landau (Rapporteur)
  • Anthony HUNTER - Professeur, University College London (Examinateur)
  • Pierre MARQUIS - Professeur, CRIL - Université d’Artois (Examinateur)
  • Elise BONZON - Maître de conférence, LIPADE - Université Paris Descartes (Encadrante)
  • Sébastien KONIECZNY - Directeur de recherche CNRS, CRIL - Université d’Artois (Directeur)
  • Nicolas MAUDET - Professeur, LIP6 - Université Pierre et Marie Curie (Directeur)