2011-12-12 • salle des thèses, Faculté des sciences Jean Perrin

Résumé

Situés dans le domaine de l’Intelligence Artificielle, nos travaux s’articulent autour de deux grands thèmes de recherche fédérateurs : le raisonnement à partir de croyances incertaines ainsi que leur dynamique. Nous nous sommes plus particulièrement attelés à la gestion des problèmes d’incomparabilité et d’incommensurabilité pouvant survenir lorsque l’on cherche à gérer des informations issues de sources fortement hétérogènes.

Nous nous sommes tout d’abord intéressés au raisonnement en présence d’incohérences, d’un point de vue purement ordinal comme d’un point de vue plus numérique. Dans ce premier cas, nous proposons et étudions différentes généralisations de méthodes de raisonnement bien connues, mais se concentrant sur des formules totalement ordonnées. Ces généralisations permettent ainsi de gérer des incomparabilités. Dans un cadre plus numérique, nous avons étendu la logique possibiliste afin de permettre la représentation de l’incertitude associée aux informations à l’aide d’intervalles. Nous avons également proposé différentes méthodes permettant d’améliorer la productivité d’inférences basées sur la logique des pénalités en évitant les collisions.

Concernant la dynamique des croyances, nous avons proposé un nouveau jeu de postulats permettant de réviser des états épistémiques représentés par des préordres partiels. Nous présentons différents opérateurs les vérifiant ainsi qu’un théorème de représentation. Nous nous sommes également intéressés à la généralisation du processus de fusion dans le cas où les agents ne partagent pas une échelle unique et où les poids qu’ils fournissent sont incommensurables. Nous proposons différents opérateurs permettant de modéliser ce processus, leur étude logique, ainsi qu’un théorème d’impossibilité.

Enfin, nous nous sommes intéressés empiriquement à la prise décision en univers non-déterministe et stochastique par l’intermédiaire d’un jeu de dé récent, Pickomino.

Mots-clés : représentation des connaissances, dynamique des croyances, gestion de l’incohérence, incommensurabilité, incomparabilité, fusion, révision, Pickomino

Composition du jury

Rapporteurs

  • Philippe Besnard (Directeur de recherche CNRS IRIT)
  • Ramón Pino-Pérez (Professeur à l’Universidad de Los Andes, Vénézuela)
  • Lluís Godo Lacasa (Research Professor à l’Artificial Intelligence Research Institute (IIIA), Espagne)

Examinateurs

  • Salem Benferhat (Professeur à l’Université d’Artois)
  • Tristan Cazenave (Professeur à l’Université de Paris-Dauphine)
  • Éric Grégoire (Professeur à l’Université d’Artois)
  • Pierre Marquis (Professeur à l’Université d’Artois)
  • Odile Papini (Professeur à l’Université d’Aix-Marseille)