High Dimensional Heterogeneous Data based Animation Techniques for Southeast Asian Intangible Cultural Heritage Digital Content.

Projet de type Marie Skłodowska-Curie Actions RISE (Research and Innovation Staff Exchange) dans le cadre de l’appel H2020-MSCA-RISE-2015.

Le projet AniAge (High Dimensional Heterogeneous Data based Animation Techniques for Southeast Asian Intangible Cultural Heritage Digital Content) est un projet pluridisciplinaire qui implique des chercheurs en Intelligence Artificielle et des chercheur en animation par ordinateur. Il concerne trois principaux sujets de recherche : i) le développement de nouvelles techniques d’animation numérique, ii) la gestion des données volumineuses et hétérogènes et iii) une application à l’héritage culturel immatériel des pays d’Asie du Sud-Est. Les contributions du CRIL (Centre de Recherche en Informatique de Lens, CNRS UMR 8188 et Université d’Artois, France), concerneront le deuxième sujet de recherche.

Les technologies de l’animation par ordinateur ont connu un essor considérable et elles ont été largement utilisées pour les films et les jeux vidéo. Ces technologies requièrent cependant beaucoup d’efforts et de travail manuel et elles sont très coûteuses. Il est primordial pour pouvoir utiliser ces technologies dans des applications avec de faibles moyens (comme l’archivage et la simulation/reproduction de contenus du patrimoine culturel immatériel), de proposer des solutions d’animation par ordinateur efficaces et moins couteuses.

La première finalité de ce projet est de répondre à ce défi en intégrant des outils de l’Intelligence Artificielle dans l’animation par ordinateur. En particulier, l’objectif est de proposer des solutions originales pour le traitement de données et d’informations hétérogènes, la classification à partir de données incertaines, l’analyse de données volumineuses et le raisonnement avec des ontologies.

La deuxième finalité du projet est d’appliquer les résultats théoriques au domaine du patrimoine culturel immatériel d’Asie du Sud-Est. L’Asie du Sud-Est est l’une des régions les plus dynamiques dans le monde avec un patrimoine culturel très riche. Une partie de ce patrimoine est présente dans les musées, les temples et sites archéologiques, mais une part importante est présente dans la vie quotidienne. En effet, des formes diverses du patrimoine culturel se transmettent des ancêtres aux nouvelles générations. Ce patrimoine (comme les théâtres de marionnettes, les danses, etc.) est visuellement et culturellement riche, mais il est, malheureusement, en voie de disparition en raison de la modernisation et de la mondialisation.

La dernière finalité d’AniAge est de promouvoir l’échange de connaissances entre l’UE et ses partenaires d’Asie du Sud-Est en vue de favoriser la mobilité et l’échange de chercheurs et la diffusion de connaissances. Cet objectif sera atteint en mobilisant des chercheurs des deux côtés autour de projets de recherche d’excellence, d’ateliers, de séminaires et de conférences. Le consortium du projet AniAge est composé de six partenaires : NCCA (National Centre for Computer Animation, Bournemouth University, UK), coordinateur du projet, CRIL (Centre de Recherche en Informatique de Lens, CNRS UMR 8188 et Université d’Artois, France), HMI (Human Machine Interaction Lab at Vietnam National University, Vietnam), CAMT (College of Arts Media and Technology at Chiang Mai University, Thailande), CICT (College of ICT at Can Tho University, Vietnam) et ViCube (Vision, Virtual and Visualization Lab at Universiti Teknologi Malaysie).

Pour l’implémentation du projet, quatre work-packages sont prévus. Le premier concerne la capture et le traitement de données qui sont de nature hétérogène et gigantesques en quantité. Le deuxième et le troisième work-packages concernent les développements technologiques à base de l’Intelligence Artificielle et l’animation par ordinateur. Le dernier work-package est dédié à la diffusion et la dissémination des résultats du projet.

Plus d’information sur le site du projet.